Nous écrire

james@objectif0verre.com

Vous voulez gagner au Loto ? J’ai la solution !

ParCaroline,
le
Actualités
J'ai gagné au loto avec OZV

Oui, j’ai gagné au Loto !!

13.200 Euros exactement !!!

Si je compte un budget d’achat d’alcool de 20 euros par jour (ce qui est très largement inférieur à la réalité) et 672 jours de vie sans alcool, j’ai économisé 13.200 euros !

Je n’en reviens pas… toutes ces économies réalisées me donnent des ailes.

En un an et 10 mois, j’ai gagné sur tous les plans : la santé, le dynamisme, l’envie, la vie tout court… et le porte-monnaie s’est bien regonflé.

Avec cet argent j’ai lancé Objectif0Verre, pour vous accompagner dans votre projet de faire une pause, de ne plus boire d’alcool pendant 1 mois, 4 mois ou même plus !

Et vous, vous feriez quoi avec 13.200 euros ??
Racontez-moi 😊

Mais pourquoi se dire qu’on a gagné au Loto ???

Quand on gagne une belle somme au Loto, on fait des projets, on opère une transition vers quelque chose de nouveau et on se pose la question de ce qu’on va faire avec cet argent inattendu.

Pour ma part, j’ai beaucoup dépensé en alcool et je n’avais jamais estimé la somme que j’allais économiser ! Ce gain inattendu, j’en profite aujourd’hui et je le partage avec vous.

Mais, pour bien comprendre ce sentiment d‘avoir “gagné au Loto”, il faut avoir un peu de recul sur sa consommation. Comme les gens parlent d’alcool avec beaucoup de liberté puisque c’est un produit que l’on consomme communément, je vous propose de découvrir les témoignages de 3 personnes de 24 à 34 ans, certains d’entre nous se reconnaitrons surement en eux !

S’ils arrêtaient de boire, deux d’entre eux seraient aussi des grands gagnants…

Mais d’abord, voici quelques chiffres estimés par les autorités compétentes.

Combien dépensons nous en achat d’alcool ?

J’ai trouvé des chiffres qui varient énormément, que l’on vive à Paris ou à la campagne, les budgets ne sont pas du tout identiques. La fourchette est très large.

De manière officielle, pour boire à la maison nous dépenserions en moyenne 60€/mois, auxquels on ajoute 40€/mois pour les boissons alcoolisées au bar ou au restaurant, soit un budget de 100€/mois en moyenne en France.

MAIS il faut vraiment prendre du recul sur ces chiffres moyens, car en milieu urbain, les chiffres sont souvent multipliés par 10, voire par 20… et en fonction du profil des consommateurs, les variables sont tout aussi impressionnantes.

La réalité des dépenses n’est pas la seule raison de se détacher de l’alcool mais, imaginez ce que vous feriez avec un beau budget supplémentaire : rembourser une dette ? partir en week-end ? épargner ? réaliser un rêve ? Ou, vivre mieux tout simplement ?

Faites le point sur votre consommation mensuelle et osez agir !

Voici quelques exemples concrets de – je l’espère – futurs grands gagnants du “Loto de la boisson” :

Pascal – 24 ans – Etudiant

150€/semaine, soit 600€/mois !

Je sors beaucoup, disons quatre fois dans la semaine pour environ 30€. A Paris, l’alcool est tellement cher, c’est dingue ! Tu prends Berlin, c’est quatre fois moins cher…
Quand StreetPress lui demande si cet argent pourrait servir à autre chose, Pascal répond : “Si mais ça ne sert à rien de se le dire… parce que sur le moment je ne regrette pas de dépenser cet argent. Le seul truc, c’est de gagner assez d’argent pour le dépenser comme ça. Même si, allez j’avoue, ça m’arrive de regretter quand je fais chauffer ma carte bleue toute la nuit.
Et si SP demande “Pourquoi l’alcool prend tant de place dans la société d’après toi ?“, il répond “Parce que c’est cool quand même ! Je ne veux pas dire que ce n’est pas dangereux, ça a des effets négatifs. Mais ça désinhibe, on s’amuse quand même beaucoup plus quand on a picolé, on parle à plus de gens. C’est la drogue la plus saine.

David – 34 ans – Intermittent du spectacle

150€/semaine, soit 600€/mois aussi

Par semaine, ça doit être à peu près 150 €, ça fait 600 € par mois ! Après, ça dépend, je ne suis pas alcolo. Mais ça va très vite : 2 soirées au bar, au rythme de 10-15 bières par soir, ça fait 50 € la soirée et après, c’est 50 €-100 € pendant la semaine, un petit pack de bière, une bouteille de pif pour manger, et voilà ! Et puis je paie des coups, à fond ! Je peux partir d’un bar en lâchant 100 €, sans m’en rendre compte en plus ! A un moment, y en a un qui paie sa tournée, tu paies la tienne, et ça part en surenchère, c’est drôle.
Avec cet argent tu pourrais faire quoi d’autre ? “Rembourser mes crédits ! Je suis dans la merde, je dépense beaucoup d’argent pour me mettre la gueule, mais je ne m’empêche rien non plus, voilà ! Je me mets dedans, mais je fais ce que je veux. J’ai 9.000 € de crédit à rembourser en tout, je gagne plutôt bien ma vie, mais je suis tout le temps à découvert.

Charlotte – 24 ans – Etudiante et serveuse

15€/semaine, soit 60€/mois

C’est quoi ton budget hebdo en alcool ? “Entre 10 et 15 euros, 15 euros peut-être. C’est une moyenne parce que y’a des semaines où je ne dépense vraiment rien et des semaines où ça va s’accumuler. Le plus souvent, on achète une bouteille de whisky à deux/trois, ça nous fait la soirée.
A chaque fois que je sors je bois ! Une soirée sans boire je crois que je n’en ai jamais fait. C’est vrai que quand j’y réfléchis, je bois souvent parce que je sors avec mes potes dès que j’ai un peu de temps libre
.”
Ta vie sociale est forcément liée à alcool ? “En France on est tous des alcooliques : on va un dîner, il faut amener une bouteille de vin. C’est de la politesse. Perso, je bois du rouge à table, avec le fromage.”
Tu culpabilises à la fin de la semaine ? “Après de longues soirées quand tu te rends compte qu’une fois bourrée, t’as pris des demis avec ta carte bleue !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

On vous rappelle

On vous

Rappelle

Discrétion assurée

Suivez-nous sur les réseaux